Attendant le ciel – Song and Lyrics by 3010

0
74

Discover the poetic beauty in ‘Attendant le ciel’ by 3010. This lyric breakdown takes you on a journey through the artist’s thoughts, emotions, and the story they aim to tell. From clever metaphors to evocative imagery, we delve into the nuances that make this song a lyrical masterpiece. Whether you’re a fan of 3010 or a lover of well-crafted words, our detailed analysis will give you a deeper understanding and appreciation of this song.

Je reste là
Juste attendant l’ciel
Il y a plus de travail qu’hier
Lui demande d’exaucer mes prières
Oh, c’est réel
Car moi je reste là
Juste attendant l’ciel
Il y a plus de travail qu’hier
Lui demande d’exhaucer mes prières
Oh, c’est réel

J’attends quelque chose qui lui ne m’attend pas
Il va juste me fournir des armes, mamen
Tous ses moyens se perdent une fois dans mes bras
Et pourtant personne le remplace, mamen
Pour elle, je suis la force à qui je m’adresse
Ils seront prêts à me recevoir, mamen
Donc aucune prétention, on verra sur le tas
Espère que tout se passera au calme, mamen, uh
Ils m’imaginent perdre mes cases
En attendant d’voir ou tout ça m’amène
Ils savent très bien qu’on n’a jamais vu mon blaze
Le leur est grillé 3 fois par semaine
On va s’barrer sans regarder où l’on va
On va s’marrer, augmenter l’son d’la gova
Quand les lumières sont éteintes il faut qu’on voit
La lueur au regard et du soir au matin

Je reste là
Juste attendant l’ciel
Il y a plus de travail qu’hier
Lui demande d’exaucer mes prières
Oh, c’est réel
Car moi je reste là
Juste attendant l’ciel
Il y a plus de travail qu’hier
Lui demande d’exhaucer mes prières
Oh, c’est réel

Oh, c’est réel
Oh, c’est réel

Toi et tes gars recopient l’flow, right
On a d’jà sérré vos pines-co, right
Les négros nous backent à chaque mot, aight
(Oh, c’est réel)
Tous mes frelos dans le bando, hein
Pas de chichi quand je vais smoke, hein
Prier afin de le faire tôt, hein
(Oh, c’est réel)
De nos jours tu vas parler d’rêve ils vont parler oseille
On a plus d’songes quasiment autant de sommeil
J’aurais dit que “Salam” ils entendront “Hussein”
Comment vais-je faire ? On me répond “Essaie !”
Trop de pertes et de quêtes mais le Père lui veille
Ma weed ma teille, khey

Je reste là
Juste attendant l’ciel
Il y a plus de travail qu’hier
Lui demande d’exaucer mes prières
Oh, c’est réel
Car moi je reste là
Juste attendant l’ciel
Il y a plus de travail qu’hier
Lui demande d’exhaucer mes prières
Oh, c’est réel