Deux-trois – Song and Lyrics by 1995

0
49

Discover the poetic beauty in ‘Deux-trois’ by 1995. This lyric breakdown takes you on a journey through the artist’s thoughts, emotions, and the story they aim to tell. From clever metaphors to evocative imagery, we delve into the nuances that make this song a lyrical masterpiece. Whether you’re a fan of 1995 or a lover of well-crafted words, our detailed analysis will give you a deeper understanding and appreciation of this song.

Yeup
Deux-trois Sneaz’
Deux-trois Phaal Philly
Deux-trois Zeuja
Deux-trois grammes sur le feu
Deux-trois ve-Fla
Deux-trois fois l’infini
Deux-trois fois l’infini

Tous les billets sont bien coffrés dans le pochtar
T’es en galère avec ton cachet d’artiste pardi
La femme de tes rêves est dans un cauchemar
Car l’autre soir elle s’est faite larguer par Sneaz’
J’ai les mains gantées quand j’utilise le digicode
Dix-mille dollars quand on est en club c’est le minimum
Avant le concert je mange dans ma loge
Et quand j’regarde un match au Parc je mange dans ma loge
On arrive en “i” les roues du raptor crissent
J’suis dans l’jardin d’Eden, j’suis à Stamford Bridge
J’ai montré mon tuyau d’arrosage à cette ‘tasse
À l’occas’ elle a reproduit le même jet
Elle a demandé mon âge
Je lui ai dit “la réponse est sur le maillot de MJ”
Dollars, Euros, Livres toutes sortes de papiers
Je sors de la Merco, portes papillon AMG
Les anciens ont tous le visage détruit (détruit)
Détruit comme le paysage de Detroit
Ils voulaient gratter l’oseille d’autrui
Des centaines de milliers d’Euros j’en ai deux-trois

Rien à foutre d’être rois, on a des druides
Quand deux-trois têtes tristes tombent en déprime
Deux-trois tes-trai, quand je fais des tris
Je fais pas de différence tous les porcs sont des truies
Y a personne de droit à part deux-trois
Y a deux-trois reufs à part que je crois
Mais deux-trois que je croise méritent deux-trois tes-droi
Te trompe pas, occupe-toi de toi, tais-toi
Là je sens que tu ne peux pas tolérer l’agissement
De ma clique de fêlés jusqu’à l’ingé’ son
On vit la nuit sans se faire repérer, le linge est sombre
Toutes les petites fanatiques en chaleur m’exaspèrent
À la recherche d’une fille de valeurs, mec ça s’perd
J’en ai aimées deux-trois, mais j’bosse pour l’équipe comme Manu Key, hein
J’ai du faire deux-trois choix manichéens
Deux-trois mannequins qui font des manucures
Et m’avouent “j’ai oui-j deux-trois fois quand tu m’as niquée, ah”

On m’a dit deux-trois beautés me parlent de toi
Les faux j’en veux pas, les flows j’en ai deux-trois
Deux-trois trophées dans mes deux-trois studs’
J’ai deux-trois re-frè coffrés par deux-trois stups’ (95)
Deux-trois ‘teilles, deux fois deux-trois têtes
Deux-trois traîtres, cheval de Troie
Deux-trois bringues avec deux trois ‘tain-p
Deux-trois bringues, deux-trois plans à deux-trois

(Deux-trois) j’comprends pas, on m’a dit qu’ils étaient chauds
Ah, Ils refroidissent après deux-trois disques
Phaal t’a mis d’accord, cheval ou alligator
#Paris14

Piste le frelon, il le fait d’une manière spéciale
Je mixe le polo avec du Agnès B, aight
Relaxé dans une petite maison au Mexique
Deux-trois textos et j’ai une livraison de textile
Hein, au commissariat tu chantes comme au karaoké
Fais pas la kaïra opé’ ça impressionne que les tits-pe
J’ai un cerveau musclé dans un corps squelettique
J’augmente le score de l’équipe
Cette terre a fait de nous des hustlers
Maladie héréditaire, j’peux compter que sur un seul œil
J’aimerais comprendre le ciel mais il y a le soleil qui masque
J’suis un hustler, j’ai un seul œil qui marche
J’me répète deux-trois fois, j’suis un cyclope
On fait les bails et voilà comme les enfoirés voyagent
Ils aiment fumer d’la marijuana devant le Palais Royal
Juste pour le style
Eh, je veux pas séduire en caisse, je veux briller pour mes proches
Les rappeurs sont réduits en pièces comme les billets dans mes poches
Phaal Philly alpiniste
Tranchant comme Philipp Lahm ou une lame Philips

Écoute la mélodie des corridors ici pas d’beaux décors
On taffe, on s’alourdit bientôt on rachète Polydor
Les cousines acquiescent et bougent leurs jolis corps
Toi t’es HS, abasourdi par notre adresse et nos histoires
(Paris Sud!) Pète le million en misant dix dollars
L’ambition d’Nicolas, la discrétion d’MC Solaar
Le bouchon saute quand les copains pètent le score
Même bateau, même drapeau, celui avec la tête de mort
Y a qu’en comptant les billets que j’reste à ma place
On est venu pour briller, maintenant on s’arrache

On m’a dit deux-trois beautés me parlent de toi
Les faux j’en veux pas, les flows j’en ai deux-trois
Deux-trois trophées dans mes deux-trois studs’
J’ai deux-trois re-frè coffrés par deux-trois stups’
Deux-trois ‘teilles, deux fois deux-trois têtes
Deux-trois traîtres, cheval de Troie
Deux-trois bringues avec deux trois ‘tain-p
Deux-trois bringues, deux-trois plans à deux-trois (deux-trois, deux-trois)

Previous articleBeautiful Life – Song and Lyrics by Ace of Base
Next articleAbsolutely – Song and Lyrics by 213
I am an avid Mac-user, nerd, musician, freelancer, and gamer. Ask me about my collection of M:TG cards! I've also got a horrible habit of needing the absolute newest technological wonder, whether it's stable or not. If they made a home-version of the LHC, I'd have 2. Additionally, I've been playing music for the better part of 14 years. I'm self-taught on piano, guitar, trumpet, trombone, sax, clarinet, bass, drums and other percussion, and around 10 other instruments. I also spend quite a bit of time dabbling in synthesizers, sequencers, and samplers. I'm also founder of Quotelicious where I collect and share the quotes I love.